La nuit : ce qu’il ne faut surtout pas faire pendant une insomnie

Cette nuit, c’est encore le même refrain, vous regardez l’heure défiler tout en pensant à toute sorte de choses, à fixer vos yeux sur le plafond, à passer des heures connectées à votre smartphone ou tablette, etc. Bref, si la nuit vous joue régulièrement de mauvais tout, si vous avez du mal à trouver facilement le sommeil, vous êtes à coup sûr victime d’insomnie chronique. Parmi les effets néfastes de celle-ci, il peut arriver que vous passerez le jour suivant dans une très mauvaise humeur. De plus, d’autres problèmes de comportement comme la fatigue et le stress peuvent être au rendez-vous. Vous pensez que votre situation est désespérée ? Peut-être pas ! Sachez qu’il y a des gestes à faire et à ne pas faire pour enfin vous dormir et ne plus vous réveiller que lorsque le jour se lève.

Ce que l’on ne fait pas en cas d’insomnie

Quand est sujette aux réveils nocturnes, on a tendance à adopter des gestes anodins qui intensifient l’insomnie. Parmi les mauvais réflexes en cas d’insomnie figure la tentation d’allumer la lumière ou de prendre le téléphone. Ces gestes sont à bannir puisque la lumière stoppe la production de mélatonine qui favorise l’endormissement. En outre, évitez également de jeter un coup d’œil sur votre réveil au risque de vous paniquer devant les minutes qui passent. Si la tentation est forte, tournez le réveil vers le mur. Par ailleurs, pour éloigner l’insomnie, mettez toutes les chances de votre côté et bannissez tout excitant après 14 h. Cela concerne aussi bien les cafés, la nicotine que le thé.

Que faire dans ce cas ?

Face au nombre grandissant des personnes sujettes aux troubles de sommeil dont l’insomnie fait partie, on constate des astuces plus ou moins scientifiques qui favorisent l’endormissement. Entre autres, essayez de dormir aux mêmes heures et de mettre votre réveil à heure fixe, y compris les weekends.

Aussi, essayez de vous dépenser en pratiquant du sport matinal. Cela contribue à votre corps de trouver facilement le sommeil, la nuit tombée.

Vaincre l’insomnie par la fatigue

Le cerveau a un fâcheux mauvais réflexe en cas d’insomnie : c’est de ruminer toutes les pensées, les mauvaises comme les bonnes. Dans ce cas, lorsque le stress et l’anxiété commencent à vous gagner, bien sûr le sommeil vous éloigne. Pour y remédier, laissez-vous accaparer par la fatigue. Effectivement, lorsque le corps est hyper-fatigué, il n’a qu’une envie, c’est de dormir.

Insomnie chronique : quand faut-il aller consulter un spécialiste ?
La journée : faites le plein d’oligo-éléments et de minéraux