L’apnée du sommeil : symptômes, causes et conséquences

Contrairement aux idées reçues, l’apnée obstructive du sommeil n’est pas une maladie sans gravité. Bien au contraire, elle peut entraîner un arrêt respiratoire qui peut durer de 10 à 30 secondes. Cela peut même aller au-delà de cette durée selon le cas du sujet.

Les causes courantes de l’apnée du sommeil

Le trouble respiratoire est une maladie fréquente qui touche environ 5 % des femmes et 15 %des hommes âgés de 30 à 60 ans. Souvent négligée du fait qu’elle dure pendant quelques fractions de seconde seulement, cette maladie peut tout d’un coup devenir sérieuse lorsqu’elle commence à se produire plus de 5 fois en une heure. Les troubles du sommeil peuvent être à l’origine de graves complications à savoir les amygdales volumineuses, la congestion nasale temporaire ou chronique, un mauvais fonctionnement du tronc cérébral ou encore des obstructions du pharynx. Dans certains cas, le tabagisme, le surpoids, l’obésité et la consommation excessive de l’alcool et de drogues peuvent être la source de l’apnée. En tout cas, les personnes sujettes aux problèmes d’asthme et des allergies respiratoires sont les plus sensibles à cette maladie. Pour plus de détail, rendez-vous sur www.sommeilderoi.com

Comment se manifestent les troubles du sommeil ?

L’apnée obstructive du sommeil survient une fois que les muscles de la gorge se relâchent. Ce qui empêche ainsi l’air de circuler librement vers les poumons. Dans la plupart des cas, il existe certains symptômes plus ou moins révélateurs qui peuvent mettre « la puce à l’oreille ». Parmi ceux-ci se trouve par exemple l’arrêt de la respiration, la baisse d’énergie, les réveils fréquents dans la nuit, les ronflements, etc. Cependant, la raison fréquente qui emmène toujours les patients à soigner l’apnée du sommeil est l’apparition des symptômes plus inquiétants comme la perte de mémoire, le manque de concentration, les sautes d’humeur et parfois la dépression.

Les bonnes raisons de soigner l’apnée du sommeil

Étant donné que l’apnée du sommeil rime toujours avec les troubles du sommeil, on peut dire que la conséquence directe de l’arrêt de la respiration est la désorganisation du sommeil et le manque de sommeil réparateur. Mais ce n’est pas tout ! Sans traitements à temps, il peut entraîner des maladies cardiovasculaires, des troubles de l’attention, une perte de libido, et autres. Dans le pire des cas, il peut causer une somnolence excessive dans la journée ce qui engendre par la même occasion des accidents de travaux ou de la route.

Le ronflement : pourquoi certaines personnes ronflent-elles ?
Les différents types d’insomnies : solutions et traitements